Suite du montage

La finition est un passage très important. De la réussite de ces détails dépendra le réalisme voulu pour l'ensemble de la maquette. 

C'est long et souvent ingrat mais tellement nécéssaire et tellement gratifiant car désormais chaque détail mis en place donne une vision de plus en plus sympathique du bateau. 

 

Les écoutilles à poissons sont collées en place

P7080514

 

Début du montage du lattis du pont. Cet ensemble servait de rangement à poissons au sortir du filet et avant la mise au frais

P7080516

 

Une des difficultés consiste à faire en sorte que chaque élément est parfaitement posé parallèlement à bâbord et à tribord.

P7190517

P7210518

 

Chaque angle est renforcé par une baguette en bois ajustée et collée

P7210519

 Un ponçage sera nécessaire en fin de montage pour régulariser la hauteur des éléments en place

P7220522

 Compte tenu du nombre de petites pièces, je suis heureux de pouvoir disposer d'une mini perceuse. J'utilise la marque Dremel qui offre l'avantage de disposer de nombreux accessoires faciles à trouver et d'un prix abordable.

P8110697

 

Cela n'empêche pas de créer quelques mini-outils plus adaptés à mes usages. Ici une mini ponceuse à partir d'une chute de contreplaqué sur laquelle j'adapte un disque de papier abrasif le tout fixé sur un axe à vis.

P8110698

 

Réalisation de l'échelle arrière à poser sur le portique

P8110699

 

Le portique de la poupe est monté. Mise en place des mâts.

P8300702

 

 

P9100707

 

 

P9100709

 

La bôme est collée et le montage renforcé par 2 entretoises en laiton

P9100710

 

A l'avant le mât de beaupré est ligaturé avec du fil de coton toujours en suivant précisemment le plan fourni avec le kit

P9110712

 

Pose de la vergue du grand mât et de son gréément en fil de coton. 3 épaisseurs de fil sont nécessaires : 0,3 ; 0,4 ou 0,7 mm écru ou noir, toujours en suivant les instructions du plan.

P9140720

 

Suivant le type de manoeuvre, j'utilise des poulies simples ou des poulies doubles. 

P9170721

 

Pour les fixations sur les mâts, j'utilise également des anneaux en laiton de différent diamètres.

P9170724

P9180726

 

Il faut beaucoup de patience et monter chaque élément du gréément en suivant un ordre bien précis. De bas vers le haut, mât par mât en veillant à ne pas croiser ou mélanger chaque fil de coton.

P9180727

PA280755

PA280757

 

Chaque manoeuvre de gréément est rattachée par un piton en laiton, collé sur le pont ou sur la coque. Le surplus de fil est enroulé de façon réaliste et collé

PA280758

 Détail du gréément sur la bôme à la poupe

PA300761

PA300763

 

L'important est de tendre les fils, sans les serrer pour ne pas risquer la casse car avec le temps, la maquette vieillit et se fragilise. 

L'aspect est réaliste et très proche de la réalité.

J'ai calculé que pour l'ensemble du gréément il m'a fallu réaliser plus de 300 différents noeuds. La plupart avec une loupe et 2 mini pinces. Je renforce chaque noeud avec un point de colle blanche pour obtenir de la rigidité et sécuriser l'assemblage.

A suivre pour les derniers détails de finition.....