La Santa-María est un des trois bateaux avec la Pinta et la Nina, ayant permis à Christophe Colomb de traverser l'Atlantique lors de sa première expédition, en 1492.

La Santa Maria fut construite en Galice, propriété de Juan de la Cosa, elle était aussi surnommée La Gallega (la Galicienne). Elle était ancrée à Palos de la Frontera pour son premier voyage.

La SANTA MARIA est une petite caraque, ou nao, d'environ 29 m de long, sur environ 7m90 de large avec un tirant d'eau de 3 m et de +/- 230 tonneaux, utilisée en tant que navire amiral. Elle transportait 40 hommes.

A une époque où l'on voyait encore des Caraques et Nefs (la distinction se faisait surtout au gréement et au tonnage), la Santa Maria procédait à la fois de la Nao (Nef, appellation latine du Cog du Nord) et de la caraque.

La Santa Maria a été construite probablement de pins et de chênes des forêts environnantes.

Ces dernières en effet se distinguaient à la fois à un gaillard d'avant plus massif, et avaient souvent une voile de hunier sur leur misaine. Leurs dimensions restaient dans un classique ratio 3/1, mais elles étaient plus hautes sur l'eau avec des formes plus renflées, et un tableau de poupe carré.

Le navire était un trois-mâts : un grand mât, un mât de misaine et un mât d'artimon et sa surface de voiles de 270men 5 voiles principales

La misaine et la grand-voile étaient carrées ; la voile sur l'artimon était une voile triangulaire appelée une voile latine

Le bateau avait un hunier (poste de vigie) sur le grand mât au-dessus de la grand-voile et sur le mât de misaine au-dessus de la misaine.

De plus, le bateau disposait d’une petite voile carrée, sur le beaupré.

Une triste Fin...


 

Dans la nuit de Noël 1492, alors que le navire se rapproche des côtes haïtiennes, le maître d’équipage Juan de la Cosa décide de confier la barre à un jeune mousse. Mais une sorte de reflux du courant, pousse le navire vers la côte. Le jeune homme n’arrive pas à maîtriser le navire, assez lourd, lequel se met à dériver, avant de s’échouer sur un banc de sable au large de l'actuel site du Mole Saint-Nicolas

On raconte que Christophe Colomb a essayé, en vain, de tirer la coque, à l’aide de simples cordages. Il se décide finalement à récupérer le bois du navire échoué pour construire une petite colonie, à destination des 39 membres d’équipage qu'il est obligé de laisser sur place qui fut le premier établissement européen et qu’il baptisera Navidad.

Des chercheurs Américains ont récemment déclaré avoir découvert au large d’Haiti, les restes de la SANTA MARIA….. à suivre !

 

Ma Maquette 


 

Kit construction tout bois par couples et listeaux.

Accastillage comprenant canons et espingoles tournés en laiton, poulies en buis, ancres, fil pour gréement, lanterne à monter, pièces de décoration en laiton, oriflammes et voiles imprimés, barque.

Plan de montage en 4 feuillets.

  • Echelle : 1/50
  • Fabriquant : Mantua
  • Longueur : 780mm
  • Hauteur : 520mm
  • Largeur : 160mm
  • Difficulté : niveau 7 sur 10

Quelques photos de la construction  (Les 2 Premières de 2014, les suivantes de Aout 2015)        A suivre ....

1

4

5

6

7

8